Hypocrite, moi ? non, sadique !

Klein deeltje in het Nederlands aan het einde van dit artikel.

Les politiciens sont visiblement tous plus ou moins hypocrites. En tout cas, c'est ce que prétend Lionel, de sa propre expérience, et j'ai tendance à le croire.

Comme lui, je suis également candidat sur une liste pirate. Mais pour diverses raisons, je fais ma campagne différemment. Bien que candidat, je ne me considère pas politicien. Je reste un candidat « issu de la société civile », comme dise les politiciens, quand ils veulent montrer qu'ils sont ouverts. Je n'ai en effet pas le temps d'aller sur les marchés. Et je n'aime pas serrer les mains juste pour me faire voir. Je veux que les gens parlent de mes idées et du programme pirate. Je veux qu'ils lisent ce que nous proposons et qu'on en discute.

Pas la bonne solution

Je sais, ce n'est pas comme ça que je serai élu et que je pourrai changer les choses. Lionel et les autres politiciens sont sans doute plus dans le bon que moi. Tant pis, j'assume 1.

Ainsi, j'échappe donc à ce sentiment d'hypocrisie. Mais je dois aussi confesser un autre sentiment : je deviens sadique. Sadique envers les politiciens et les autres partis. Je passe mon temps à scruter la petite bête, avec mes lunettes de pirates (ou plutôt mon cache-œil de pirate), pour me rassurer en constatant que les autres se trompent.

ACTA sera mon piège à politicien !

Pas plus tard qu'hier, je me suis souvenu d'un plan machiavélique 2 qui était dans mes cartons. À la signature du traité ACTA, je me suis dit : « en septembre, j'irai revoir qui a voté pour ACTA parmi nos députés européens, et je publierai le nom de ceux, parmi eux, qui se présentent aux élections communales. Mouahahahah ! (ici, imaginiez un rire machiavélique genre Mr Burns.) »

CC by European Parliament on Flickr

Je l'ai donc fait. J'ai vérifié chaque nom — merci, la transparence ! — mais je constatai rapidement que pas un seul eurodéputé pro-ACTA ne se présente aux élections communales... J'étais presque déçu. Sadique, je vous disais.

La preuve, j'ai même été plus loin. On peut en effet interpréter les choses différemment. Peut-être que les PRO-ACTA ont voté justement parce qu'ils ne se présentait pas aux élections et un vote impopulaire n'est donc pas un problème. Et peut-être que les candidats communaux ont voté contre ACTA justement parce qu'ils allaient se présenter et ils ne pouvaient pas se permettre un vote impopulaire... Mais allez, je serai beau joueur, je leur laisse le bénéfice du doute.

Par conséquent, je signale à tous mes amis aux quatre coins de la Belgique que les députés suivants ont voté contre ACTA. Ils peuvent donc avoir un a priori favorable envers ces gens. À eux ensuite de « ne faire confiance à aucune affiche et de s'informer ».

Par ordre alphabétique du nom de famille :

  • à Herstal, Frédéric DAERDEN
  • à Liège, Véronique DE KEYSZER
  • à Liège, Anne DELVAUX (je ne savais pas qu'elle venait de Liège, elle... elle n'a pas l'accent :-p)
  • te Leuven, Saïd EL KHADRAOUI
  • à Anthisnes, Marc TARABELLA
  • te Antwerpen, Kathleen VAN BREMPT

Avec une mention spéciale pour Anne Delvaux qui a voté contre ACTA malgré la consigne de son parti 3. Maintenant, à vous de savoir si vous voulez voter pour des gens qui cumuleront donc une fonction d'eurodéputé et de bourgmestre ou échevin.

Allez, je referai la même vérification lors des prochaines élections. 🙂

En ook in het Nederlands

Beste vrienden, jullie kunnen een positief a priori hebben voor de volgende politici die candidaat voor de volgende gemeentelijke verkiezingen zijn. Ze hebben inderdaad tegen ACTA gestemd in juli 2012.

Per alfabetische order:

  • à Herstal, Frédéric DAERDEN
  • à Liège, Véronique DE KEYSZER
  • à Liège, Anne DELVAUX
  • te Leuven, Saïd EL KHADRAOUI
  • à Anthisnes, Marc TARABELLA
  • te Antwerpen, Kathleen VAN BREMPT

Maar nu, moeten jullie ook verder gaan om een goed uitzicht over die persoon te hebben. Trust no poster ! Informeer u uzelf !

Notes:

  1. J'aurai peut-être évolué pour les prochaines élections européennes en 2014.
  2. OK, tout est relatif...
  3. « Consigne de parti », encore un concept qui n'a aucun sens !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *