Cinq bonnes raisons de bloquer la pub sur internet

Dans mon entourage informatico-social (comprenez : sur les réseaux sociaux), la majorité des gens n'aiment pas la pub et conseillent à tous les utilisateurs de bloquer la pub.

Par contre, dans mon entourage "social" (comprenez : sans écran interposé)... pas plus tard que samedi, lors d'un barbec' entre amis, j'ai entendu dire "moi, quand je veux télécharger une série, je dois toujours aller naviguer entre des pubs pour du porno, ça m'embête" 1.

Ma réaction fut naturellement de dire : "Moi je ne vois jamais aucune pub sur les sites où je vais... tu n'utilises pas de bloqueur de pub ?" Et je fus surpris de constater que cette demi-douzaine d'universitaires n'en avait jamais entendu parler.

NY Time Square: CC BY 3.0 by Jean-Christophe Benoist on Wiki­me­dia (http://commons.wikimedia.org/wiki/File:NYC_-_Time_Square_-_From_upperstairs.jpg)Alors si tout a déjà été écrit sur les bloqueurs de pubs en long, en large et en travers — entre autres par Ploum (avec une foule d'article sur le sujet), Alias (ici ou ici) ou Le hollandais volant (ici ou ici) — je me suis dit que j'allais en écrire un de plus. Juste histoire de faire passer le message encore une fois, en espérant que mes connaissances liront plus facilement mon blog qu'un lien, écrit par d'autres, que je partage sur les réseaux sociaux.

Alors ami lecteur, si tu veux savoir comment bloquer la pub, va directement en bas de cet article. Mais je décide d'expliquer d'abord pourquoi le faire, en cinq bonnes raisons.

Raison n°1 : parce que je suis égoïste

Les pubs, c'est moche et ça prend de la place sur mon écran. Je n'ai pas envie de les voir. C'est déjà une excellente raison, qui suffit à la plupart des gens.

Raison n°2 : parce que je suis prudent

Les publicités sont dangereuses. Je ne vous fais plus un dessin : elles sont là pour nous faire acheter des choses inutiles, avec de l'argent qu'on n'a pas, pour impressionner des gens qu'on n'aime pas. Ça, c'est pour le côté "je m'émancipe de la société de consommation".

Mais plus directement, les publicités sur lesquelles vous cliquez sont aujourd'hui un des meilleurs moyens pour les annonceurs (comme Google) de créer un profil de vous-même et ainsi vous proposer des pubs encore plus ciblées, auxquelles vous résisterez encore moins. Question respect de la vie privée : zéro pointé.

Raison n°3 : parce que je crois à l'offre et à la demande

L'offre et la demande, c'est bien. Mais quand c'est le citoyen qui définit la demande, plutôt que les sociétés qui définissent l'offre, c'est mieux. Faites entendre votre voix de citoyen, dites que vous préférez les sites sans pubs et poussez-les à changer de moyens de gagner de l'argent.

Après tout, pour un site qui affiche des pubs, vous n'êtes pas l'offre ni la demande. Vous êtes le produit.

Raison n°4 : parce que j'aime la liberté

Votre ordinateur et votre écran sont chez vous. Vous les avez payés ; ils sont à vous. La moindre des choses est que vous l'utilisiez comme bon vous semble. Et de même que vous pouvez filtrer votre boite aux lettres (postale) avec un autocollant "pub, non, merci", vous avez le droit de filtrer la pub sur internet. De même que vous avez le droit de mettre un carton devant l'écran de la télé pendant les pubs. Et vous accepteriez que RTL ou TF1 viennent vous dire que c'est interdit ? Ou qu'ils viennent vous menacer en disant "si vous ne retirez pas ce carton pendant les pubs, je ne passe plus vos séries préférées" ?

Sur internet, c'est pareil. Ne vous laissez pas faire par les sites qui vous demandent de regarder leurs pubs. S'ils le font, c'est que leur métier n'est pas de vous fournir une information ou un service : leur métier, c'est la pub. D'ailleurs Doodle le dit lui-même : "la publicité, c'est notre métier 2 !"

Copie d'une partie d'écran du site doodle lorsqu'on utilise un bloqueur de pub.

Copie d'une partie d'écran du site doodle lorsqu'on utilise un bloqueur de pub.

Raison n°5 : parce que je souhaite aider les créateurs de contenus

La pub n'aide pas les sites gratuits à vivre. Elle bénéficie majoritairement aux annonceurs et aux régies publicitaires (sinon elles ne le feraient pas). Vous n'aidez pas un site en acceptant la pub ; vous aidez Google.

Si vous voulez aider un site que vous aimez bien, payez-le en direct. Les moyens sont nombreux : bitcoin, flattr, virement bancaire, ...

Et enfin, comme faire ?

C'est techniquement très simple : il suffit d'ajouter AdBlockPlus comme extension de votre navigateur préféré. Cliquez ici et le site vous proposera de télécharger le fichier adéquat, que vous soyez sur Firefox, Chrome, Internet Explorer, Opera, Safari et même Android.

Puis suivez les instructions et installez l'extension. C'est gratuit. Simple. Et ça vous changera le web !


Photos :

 

Notes:

  1. Ma première remarque fut : "tiens, c'est très pirate, ça" à cette assemblée de malandrins qui se moque gentiment de mon implication chez les Pirates. Moi-même, je ne télécharge pas (je n'ai pas le temps de regarder, de toute façon) mais cela confirme qu'en fait, tout le monde le fait.
  2. Alors pour une même fonctionnalité, préférez les sites qui le font pour vous rendre service -- comme Framadate --, plutôt que pour la pub.

12 thoughts on “Cinq bonnes raisons de bloquer la pub sur internet

  1. La publicité est gênante oui, mais ça permet à une tonne de choses d'être gratuites, et sans la pub, elles seraient très certainement payantes, ou elles n'existeraient pas. Si tout le monde adopte des bloqueurs de pub, elle s'arrêtera, et j'ai peur du résultat, car le financement de beaucoup de sites sera coupé et ils devront fermer. Donc pour le moment, je préfère subir la pub plutôt que de devoir sortir mon argent.

    Note : Supprimer mon commentaire précédent qui est une erreur.

      • Thanks for this fe.rpre..a.Pethaus in addition to 'minimum password length', you could add 'minimum password strength' as an option...This would drastically improve password security.Thanks

      • hope this goes well, i’d have come but the wet suit was at the cleaners (and i’m drinkong lots of lovely white wine).Now if you’ll excuse me, I’m going to go on an overnight drunk, and in 10 days I’m going to set out to find the shark that ate my friend and destroy it. Anyone who wants to tag along is more than welcome.

      • as an excuse. We do Halloween as long as it’s fun and not scarey for my kids. The only hesitation I have had is it IS going door to door and asking strangers for candy. Last year we gave all the candy away that they were allowed to get. It was fun and funny and they know otherwise it gets thrown out. [my girls and a cousin went as TLC].

  2. J’aime bien l’image « la publicité est notre métier ».
    La publicité en soi c’est simplement manipuler l’esprit des gens (demandez à TF1 ce qu’il en pense : http://tempsreel.nouvelobs.com/culture/20040710.OBS2633/le-lay-nous-vendons-du-temps-de-cerveau.html )

    Parce que dans ce cas, je peux trouver d’autres phrases comme ça : « le crime est notre passion, aidez les voleurs ! » ou bien « les enfants, on aime ! Soutenez les pédophiles ». Encore : « le feu ça réchauffe, faites vos dons au comité estival des pyromanes des Alpes Maritimes ».

    Les métiers peu éthiques ne méritent pas tellement d’être soutenus, non. Au contraire.

  3. ...je fus sur­pris de consta­ter que cette demi-douzaine d’universitaires n’en avait jamais entendu parler

    Il ne faut pas être surpris de trouver des gens qui ne connaissent pas ce que tout le monde connait.
    https://xkcd.com/1053/

  4. La pub est aussi reponsable de plein de dérives :
    - articles séparées sur plusieurs pages (c'est très désagraébale à lire).
    - pages qui passent leur temps à se recharger.
    - titres sensationnalistes.
    - publication de dizaines et de dizaines de pages chaque jour, toutes sans contenu, sans profondeur, sans analyse, juste des recopies de communiqués.
    et je dois encore en oublier...

    Si on ne bloque pas les pub, ces sites vont continuer à pululer.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *